Production de mangues au Burkina : plus de 337 000 tonnes par an

Le Burkina Faso est un pays producteur de mangues principalement dans les régions des Hauts-bassins et des Cascades, et se place à la 29e place des exportateurs avec 0,4% des parts du marché mondial.

Avec une production de trois trente-sept mille cent une (337 101) tonnes environ par an, pour 2 274 035 pieds repartis sur une superficie de 12 250 ha selon les données de 2008, le Pays des Hommes intègres est considéré comme exportateur de la mangue.

Selon les statistiques douanières, le Burkina Faso a exporté plus de 2,9 milliards de F CFA de mangue en 2013 ; des exportations en direction des pays de la sous-région ouest africaine, de l’Europe, l’Asie et l’Amérique.

ManguesLe Burkina Faso approvisionne la sous-région Ouest-africaine en mangues pour une quantité variant de 2 500 à 3 700 tonnes/an. Le Niger est le premier pays de destination de la mangue burkinabè (2 000 à 2 800 tonnes/an), suivis par le Ghana et la Côte d’Ivoire.

Produit hautement périssable, le conditionnement des mangues fraîches est effectué dans les 4 principales stations de conditionnement de mangue fraîche, dont  3 à Bobo Dioulasso : la SGTF (Société de Gestion de Terminaux Fruitiers), le Ranch du Koba et Fruiteq Sarl et la 4e à Banfora : Sanley Export.

Certains acteurs de la filière procèdent à la transformation du fruit en mangue séchée, sous forme de Jus et de confitures. Près de 75% de la mangue séchée est destinée à l’exportation dont 70% vers le marché européen et les 5% vers les pays du Maghreb et de la sous-région.

Ces produits sont  également commercialisés localement et exportés vers les pays de la sous-région

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source:investirauburkina.net

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR