Zone euro : les risques financiers inquiètent la croissance

Selon l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), la croissance devrait connaître une embellie dès cette année 2015 particulièrement en zone euro grâce à des politiques audacieuses.

Verre à moitié plein ou à moitié vide, les études macroéconomiques de l’organisation ne sont pas assez claires sur ses perspectives économiques. D’une part la croissance du PIB de la zone euro devrait ainsi augmenter de 1,4% en 2015, et de 2% en 2016.

Le succès repose selon l’OCDE sur  l’action « audacieuse » de la Banque centrale européenne, mais également sur la baisse des cours du pétrole.

Cependant la résurgence des bulles financières à l’image de celle de 2007 qui a conduit à la crise des subprimes pourrait induire le contraire.

Les économistes s’inquiètent surtout d’une persistance d’une faible inflation et craignent que la zone euro se laisse entraîner dans un cycle déflationniste.

Les politiques très volontaristes des banques centrales sont à louées, mais l’organisation met en garde contre la généralisation de politiques monétaires conduisant à des taux négatifs dans de nombreux pays.

Ce phénomène risquerait de conduire d’après l’OCDE à une reproduction des mêmes comportements financiers qui avaient abouti à la crise des subprimes en 2007.

Car l’abondance de liquidités pourrait ainsi altérer les projections des analystes et investisseurs dans leurs engagements financiers.

«Une mauvaise estimation du risque a été au cœur de la précédente crise financière et il semble bien que ce phénomène ressurgisse aujourd’hui», s’inquiète l’OCDE.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR