Programme ‘’Action lumière’’ : Le Maroc à la conquête de partenaires au sud du Sahara

Dans le cadre du Projet de programme ‘’Action lumière’’, une rencontre est organisée à l’Hôtel LAICO de Ouagadougou, ce lundi 22 septembre 2014 entre des Hommes d’affaires marocains et burkinabè sous l’impulsion du Royaume chérifien.

Au cours de ce forum, plusieurs cadres d’échanges ont lieu entre autres, un symposium sur les relations maroco-burkinabè, une rencontre B to B entre Hommes d’affaires marocains et burkinabè, des ateliers sectoriels spécialisés.

Des chefs d’entreprises, des responsables de l’administration publique du Burkina Faso et du Maroc entendent par cette rencontre créer et renforcer des partenariats gagnants-gagnants entre les deux Etats et entre les Hommes d’affaires des deux pays dans le domaine de l’énergie.

Ce Forum de partenariat maroco-burkinabé, qui se tient sous le thème «Le Partenariat Gagnant-gagnant», a objectif d’explorer les opportunités du développement d’une coopération fructueuse et d’un partenariat mutuellement avantageux entre les deux pays frères.

 ‘’Action lumière’’ c’est également une mission d’affaires à travers laquelle, le Maroc est déterminé à s’engager de manière irréversible à contribuer tangiblement dans l’essor économique et social du continent, selon le ministre marocain du commerce extérieur, Mohamed ABBOU.

Les Hommes d'affaires marocains et burkinabè entendent tisser des partenariats durables.

Les Hommes d’affaires marocains et burkinabè entendent tisser des partenariats durables.

«Les secteurs de l’électricité et des énergies renouvelables objets de ces journées, nous offrent l’opportunité de consolider davantage notre partenariat dans des domaines nouveaux à forte valeur ajoutée qui ont un impact direct sur la vie quotidienne de la population», a souligné M. ABBOU.

Et la directrice générale de Maroc Export, ZAHRA MAAFIRI précise qu’au Maroc, ce secteur qui jouit d’une vision stratégique et d’une véritable ambition allant jusqu’à l’exportation de l’énergie verte, grâce, notamment,  aux efforts en matière de  Recherche et Développement,

Il s’agit de fructifier toutes les actions de coopération pour booster les échanges commerciaux et réussir un partenariat maroco-burkinabè tangible notamment par la signature de plusieurs Accords de coopération tels les mines, l’énergie, le commerce, l’investissement, l’industrie, le tourisme, l’artisanat, le transport, les infrastructures.

Le niveau de nos échanges commerciaux, a atteint à peine 30 millions de dollars US en 2013, et reste en deçà des potentialités offertes de part et d’autres ; les investissements marocains réalisés au Burkina Faso dans plusieurs secteurs sont de l’ordre de 10 millions de dollars US.

Le ministre pense donc qu’il reste impératif d’explorer davantage les complémentarités existantes entre les marchés respectifs et concrétiser davantage de projets conjoints à même de stimuler le commerce entre les deux pays et l’intégration des marchés respectifs.

Le forum a été l’occasion pour certaines organisations marocaines et burkinabè de signer des conventions et partenariats pour servir la coopération : Maroc Export et Apex Burkina, Maroc Export et la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, FENELEC et SEEA/B (Syndicat des entreprises de l’électricité et assimilé du Burkina), LPEE et SONABEL.

La mission marocaine entamée par Ouagadougou, va se poursuivre dans d’autres africains au sud du Sahara (Gabon, République du Congo), dans la même perspective de développer cette coopération sud-sud, gage véritable et équitable du développement du continent.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Un commentaire

Repondre a l'Article

*

*

  • L’ermite
    2 octobre 2014 at 10 h 12 min - Reply

    Aussi bien au Maghreb qu’au sud du Sahara, le Royaume chérifien tente de se faire un place et la bonne. Il semble réussir, en touchant les domaine les plus sensibles de la vie des Etats et populations!

  • ARTICLE POPULAIR