Prix 2015 de l’innovation en Afrique : 75 millions de F CFA pour les lauréats

La 4e éditions de du Prix de l’innovation pour l’Afrique (PIA) qui vient d’être lancée par la Fondation africaine pour l’innovation (FAI) compte récompenser les lauréats à hauteur de 75 millions de francs CFA, selon le site d’information africatopsuccess.

«L’objectif de ce prix est de mobiliser et de donner aux innovateurs et aux entrepreneurs les plus brillants du continent, les moyens de concrétiser l’Afrique et son potentiel», a indiqué  Jean-Claude Bastos de Morais, le fondateur de la FAI et promoteur du PIA.

Il s’agit là d’encourager l’innovation sur le continent, et le PIA entend donner la chance aux innovateurs en palliant le manque de financements qui rend inféconde l’innovation.

Au cours des trois premières années, le prix a reçu plus de 2000 candidatures d’innovateurs issus de 48 pays selon son promoteur. Pour l’édition 2015, ses investissements en faveur de l’innovation africaine durable dépasseront la barre du demi-million de dollars US, à indiqué de Morais.

Les candidats devront faire preuve d’ingéniosité en gardant à l’esprit les critères d’évaluation que sont l’originalité, l’existence de débouchés, l’évolutivité, l’impact social et les aspects scientifiques et techniques en vue de pouvoir espérer figurer parmi les lauréats.

Plus de 75 millions de FCFA (150 000 dollars) constituent la cagnotte à partager entre les différents lauréats de ce concours qui met cette année l’accent sur des secteurs divers et variés tels que l’agriculture et les agro-industries, l’environnement, l’énergie et l’eau, la santé et le bien-être, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ainsi que l’industrie manufacturière et les services.

Le premier prix, d’une valeur de 100 000 USD, sera remis à la meilleure innovation, le deuxième prix, d’une valeur de 25 000 USD, sera décerné au candidat dont l’innovation aura le meilleur potentiel commercial et économique, Un prix spécial sera remis au candidat dont l’innovation affichera le meilleur potentiel d’impact social.

Il faut rappeler que les lauréats du  PIA 2014 (le Dr Nicolaas Dunas et M. Nuno Pires tous deux originaires d’Afrique du Sud), ont reçu la somme de 100 000 USD pour la matrice osseuse ostéogénique Altis (Altis OBM TM). Il s’agit du premier composé médical injectable à base de protéines morphogénétiques osseuses d’origine porcine.

La date limite de dépôt des candidatures pour le PIA 2015 est fixée au 31 octobre 2014 à minuit (GMT).

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR