Paiement par mobile : bientôt effectif dans 17 pays africains

Les sociétés de téléphonies mobiles  innovent chaque jour en termes de services offerts aux utilisateurs ; actuellement c’est le paiement par mobile qui est en voie de se développer à travers l’Afrique.

En effet, le groupe indien des télécommunications Bharti Airtel a signé un contrat avec la société VeriFone Mobile Money pour la fourniture de son application marchande de paiement par mobile « Tap n Pay » dans les 17 pays d’Afrique où Airtel opère. On pourra donc faire des achats à partir de son téléphone portable.

Airtel sera « très avancé dans ses efforts pour transformer les systèmes de paiement dans les secteurs du transfert et de l’achat public de masse en Afrique » selon, Chidi Okpala, le directeur d’Airtel Money, qui parie sur la sécurité de l’application Tap n Pay de VeriFone. 

«Plus de 42 millions de personnes à travers le continent, selon GSMA, utilisent activement les services de Mobile Money et il y a plus de 520 000 agents Mobile Money enregistrés », a soutenu Chris Jones, le président directeur général de VeriFone Mobile Money, pour qui, «l’Afrique a l’un des systèmes de Mobile Money le plus évolué du monde».

Seuls 22%  d’Africains possèdent un compte bancaire ou une carte de crédit, et l’espoir est de quadrupler le nombre de personnes grâce aux  services financiers sur mobile offert pour les non-bancarisés.

Une suite complète d’applications de facilitation de paiement en détail intégrés à la gamme de ses solutions de paiement par mobile, vont être mises en œuvre  par le groupe VeriFone Mobile Money, de sorte que les transactions financières puissent se faire de manière plus rapide et sécurisée.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source : africatopsuccess


 

2 Commentaires

Repondre a Annulez

*

*

  • Psychatra
    16 septembre 2014 at 11 h 48 min - Reply

    Cool, c’est un très bon début!

  • L’ermite
    17 septembre 2014 at 14 h 31 min - Reply

    Vivement que cela vite réalité, afin de réduire la magouille, le chantage, et le vol orchestrés par certains commerçants, vendeurs de tout genre. Nous en attendons d’autres facilités sur notre continent.

  • ARTICLE POPULAIR