CYBERCRIMINALITÉ : DES PERTES DE 400 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN

Selon une étude réalisée par McAfee et le Center for Strategic and International Studies, environ 400 milliards de dollars seraient perdus dans le monde du fait de la cybercriminalité.

L’étude a pris en compte les coûts directs et indirects des cyberattaques, comme la perte de la propriété intellectuelle et des données de l’entreprise, le coût des réseaux sécurisés, l’atteinte à la réputation et les frais de recouvrement.

Les entreprises américaines seraient les plus touchées par les cyberattaques selon le rapport de l’étude sus citée, qui précise toutefois la difficulté d’estimer les dommages dus aux actes de malveillance et de piratage sur Internet.

La plupart de ces actes n’étant pas signalés pour diverses raisons, les chiffres restent aléatoires pour déterminer l’ampleur des dégâts financiers causés par le phénomène à l’échelle planétaire.

Néanmoins, les spécialistes se sont appuyés sur des chiffres fournis par des organisations gouvernementales et des universités, y compris en Allemagne, aux Pays-Bas, en Chine, en Australie et en Malaisie, et sur des entretiens passés avec des experts.

«Quelques pays ont fait de sérieux efforts pour calculer leurs pertes causées par les cybercriminels, mais la plupart ne s’y sont pas mis ». Tout compte fait, les données agrégées de 51 pays dans toutes les régions du monde représentaient 80% du revenu mondial.

Le développement d’Internet et l’accroissement des services en ligne (le commerce en ligne, les transactions financières électroniques entre autres) vont sans nul doute grever le coût de la cybercriminalité.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

source:intrapole.com

Les articles signés leFaso sont la propriété de Burkina24. LeFaso envoie ses articles au redacteur en chef du média.
Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR