CROISSANCE INCLUSIVE DES VILLES AFRICAINES : LA CAPITALE GHANÉENNE EN TÊTE

La capitale du Ghana, Accra posséderait le grand potentiel en matière de croissance inclusive en Afrique selon  l’Indice 2014 de croissance des villes africaines de Mastercard (ACGI).

Accra est pour la deuxième fois consécutive, classée première de l’indice lancé en 2013 qui établit la carte des perspectives économiques en Afrique selon le critère de l’urbanisation inclusive des villes du continent.

Parmi les 74 villes ainsi analysées classées en trois catégories selon la taille de leur population, et un ensemble d’indicateurs historiques et projetés, Accra est la seule ville africaine avec un potentiel de croissance inclusive décrit comme haut.

Elle possède également la législation, la politique et les ressources pour accroître et soutenir l’inclusion économique de ses citoyens. Le potentiel de croissance inclusive est classé sur quatre échelles (haute, moyenne-haute, moyenne-basse ou basse).

La capitale ghanéenne est suivie de Casablanca (Maroc) et de Freetown (Sierra Leone) qui sont classées respectivement deuxième et troisième dans la catégorie grande ville (plus d’un million d’habitants), toutes les deux avec un potentiel de croissance inclusive moyen-haut.

Au niveau des villes moyennes (entre 500 000 et 1 million d’habitants), Tunis (Tunisie) arrive en tête, suivie de Libreville (Gabon) et de Nouakchott (Mauritanie), avec un potentiel de croissance décrit comme moyen-haut.

Selon ce classement, les grandes villes (plus d’un million) et moyennes villes  avec un le plus fort potentiel de croissance inclusive sont situées principalement en Afrique du Nord et de l’Ouest.

Les petites villes (moins d’un million) ayant obtenues les plus hauts scores sont, elles, situées dans les états insulaires, avec un potentiel de croissance inclusive moyen-haut. Là São Tomé (São Tomé et Príncipe) est première  suivie de Victoria (Seychelles) et de Port Louis (Ile Maurice).

La plupart des grandes villes de l’Afrique de l’ouest classées par l’indice présentent une croissance plutôt faible.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Pas de commentaire

Repondre a l'Article

*

*

ARTICLE POPULAIR